été 2018/ Expo Parlement européen de Strasbourg

Un partiel de l'exposition : «Logeons, longeons les frontières » sera présenté au Parlement européen de Strasbourg, durant la session de l'été( juillet 2018). Il ne vous échappera pas combien cette opportunité qui m'est offerte est importante pour aider sa diffusion ultérieure. Je suis en train de renouer avec quelques collectivités, cela demande du temps. La thématique de cet opus me permet de prendre patience, et m'incite à persister! Après l'invitation d'Amnesty Internationnal (présentation d'un partiel à Séméac/Tarbes) être présent dans cette enceinte européenne qualifie ce travail, et donc m'obligeEn septembre/octobre je vais montrer un partiel à la Maison de la Montagne à Pau. Sur le thème des « passages ».Confirmant par la preuve que cet opus était modulable sans perte de sens .il y aura d'ailleurs des inédits.

J'ai,cela dans l'urgence, dit oui à cette proposition d'expo à Strasbourg, c'est un engagement imprévu ! Je me dois de réunir des moyens pour assurer cette présence. Je vais tenter de rassembler les fonds nécessaires pour faire aboutir cette démarche Auprès d'amis, collectionneurs/ ou pas, et plus si affinité au projet. En proposant l'achat d'une œuvre (liée au projet/ ou pas) dans des conditions raisonnables...Mais aussi essayer de capter une contribution type sponsoring/mécénat. Il est important que des acteurs locaux puissent répondre à cette initiative. Les délais sont très courts. D'où cette proposition de contribution participative improvisée....

Contraint à une réactivité immédiate à cette offre, cela sied si bien au temps présent, et ce qu'il nous révèle au quotidien, et qui rajoute à la complexité du rapport de l’œuvre et de ce que l'on nomme l'actualité.

Débat qui m'est passage obligé», et permanent. Il y a du grain à moudre...La proposition qui m'est faite doit aider à repositionner ce travail. Donner du sens, poser des questions est mon exercice, et donner le ressenti sur un fléau qui nous accable, nous consterne, nous concerne. Le donner à voir dans ses embarras. Ce «donner à voir» dans une telle enceinte, à un tel moment, à un tel groupe d'européens...si dense dans sa diversité, est une chance de confronte souhaitée, pour un projet de telle nature.

Il s'agit pour moi, aussi de revendiquer haut et fort que la peinture est un médium qui a encore des beaux jours pour dire le monde. Une, des visions parmi d'autres, de notre monde. Lui poser des questions!

J'ai du évidement faire des coupes. Il s'agit d'un partiel. J'avais dit en amont que cette exposition était modulable sans perte de sens. Il n'y aura pas de scénographie, pas d'installations, pas de volumes. Simplement des cimaises à l'ancienne!Le thème est contracté sur les errances, les territoires. Œuvres plutôt graphiques, les errants terrestres en textes frontières, etc., les pirogues, la femme, et les enfants en papiers froissés. Une cinquantaine d’œuvres, sur les plus de 300 du projet originel...Enfin le choix de ce lieu proposé, va me permettre une relance, me faciliter les contacts entrepris, notamment en direction de collectivités européennes / Tchéquie, Italie, Espagne, Slovaquie, Allemagne, et les villes contactées en France.

Cordialement, Jacques Brianti,

Pouzac /Bagnères de Bigorre tel 06 85 22 96 38

 

suivre l'évolution de ce projet, me contacter, consulter mon blog et mon site

Noter un événement à Pouzac les23/24 juin.revenons à l’éphémère/voir blog

                                  INVITATION

            « le jardin des apparents »

jacquesbrianti.canalblog.com www.htpp://jacquesbrianti.com